Article paru dans Cybergeo : European Journal of Geography

Nous avons l’honneur de faire partie d’une base de données mondiale réalisée par les chercheurs Sylvain Guyot, Grégoire Le Campion et Olivier Pissoat sur la « diversité et enjeux territoriaux de la mise en art des espaces périphériques dans  le monde ».

Cet article est paru dans  Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne],  Politique, Culture, Représentations, document 962, mis en ligne le 14 décembre 2020 est consultable grâce au lien :

https://journals.openedition.org/cybergeo/35837

un extrait ci-dessous…..
et la suite ….

En approche

.. « Chronique » à la Villa le Roc Fleuri à Cap d’Ail en Septembre 2021. Nous travaillons sur le projet

« L’éloge de la pente » toujours à l’Arboretum, projet initialement prévu en 2020, puis retardé se poursuit, nous travaillons sur le budget qui n’est pas réuni à ce jour et nous comptons le mettre en œuvre sur les prochaines 3 années comme prévu

Pour en savoir plus sur … l’éloge de la pente

Dernière AG

La dernière assemblée générale de l’association a eu lieu le 18 juin 2020 au Café de la Place, Place Garibaldi à Nice.

Convocation

Candidature

Bulletin d’adhésion

Pour rappel : le montant de la cotisation (20 euros) ouvre droit à une réduction d’impôts selon l’article 200 et 238bis du Code Général des Impôts

Le soutien aux artistes et à la culture passe aussi par un engagement matériel personnel.

2020 : In Vitro, In Vivo

Les circonstances très exceptionnelles de l’année 2020 nous ont conduits à reporter l’expo des 20 ans de no-made à Cap d’Ail sur le thème de « Chronique » à 2021 et à proposer en lieu et place, le travail des artistes autour de « in vitro in vivo »

Une expo très réussie, des performances d’artistes, des oeuvres exceptionnellement à la vente cette année

Article Nice Matin
L’appel à projets

Un vrai catalogue.

À Nice, dimanche 15 Décembre de 15h à 19h, à l’Orange Bleue, chez l’artiste niçois Louis Dollé, 2 rue de Jussieu, il sera possible de feuilleter et surtout acheter le catalogue de l’exposition Bâtir.

En attendant, il est visible :

ICI